Un peu de désordre=beaucoup de profit(s)-Eric Abrahamson

Aller en bas

Un peu de désordre=beaucoup de profit(s)-Eric Abrahamson

Message  Tunny le Mer 20 Aoû - 16:36

Quelques idées intéressantes: 2 ou 3 pages sur les 300 à lire

Ce livre dans son ensemble n'est pas à retenir dans les livres "lean" à lire, mais il en reste tout de même intéressant pour les quelques idées ou exemples donnés que je me ferai le plaisir de vous relater par la suite

Ce livre se placerai même presque dans le rayon anti-lean si l'on doit le classer, dans l'idée globale que l'ordre nuit à la créativité (un bon sujet de philo ça)

Aussi non, des bilans hâtifs sur un ou deux exemples certes pertinents mais de là à généraliser
des idées non abouties, des fausses promesses

Enfin déçu par ce livre qui ne mérite pas d'être acheté une fois de plus


Dernière édition par Tunny le Mer 20 Aoû - 16:57, édité 1 fois
avatar
Tunny
Admin

Messages : 236
Date d'inscription : 08/09/2007
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur http://masterlean.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de désordre=beaucoup de profit(s)-Eric Abrahamson

Message  Tunny le Mer 20 Aoû - 16:52

Quatrième de couverture

"Etes-vous structurellement ou temporairement désordonné? adepte du mini-foutoir, des gratte-ciel de papier ou du bon débarras? Rassurez-vous, le désordre n'est pas une tare! Il a même de grandes vertus: on savait qu'il était source de créativité, on apprend qu'il peut être efficace et rentable. A la maison comme dans l'entreprise. Car l'ordre coûte cher, lui, sans être toujours payant. Et si les sept piliers de la gestion du temps de travail étaient autant de préjugés et de mauvaises habitudes? Et si les systèmes, les institutions ou les gens modérément désorganisés se révélaient plus adaptés, plus résistants, plus efficaces que s'ils étaient soumis à une organisation stricte?
Oui, le désordre est rentable. Il suffit d'observer le changement des mentalités dans les entreprises les plus innovantes: un géant comme Microsoft a toujours travaillé dans le désordre, même Hewlett Packard et IBM, ce monstre d'organisation, se sont ouverts à la culture anticonformiste du logiciel libre. Quand le FBI échoue par trop d'organisation, Schwarzenegger, désordonné chronique, triomphe sur tous les fronts. Combien de progrès scientifiques, de grandes réalisations sont le fruit d'un prodigieux désordre: la découverte de la pénicilline, celle des plastiques conducteurs, l'observation du rayonnement fossile du Big Bang, les improvisations fougueuses d'un Jean-Sébastien Bach, des chefs étoilés qui font de leur cuisine un chorus de jazz, un traitement médical qui transforme des vibrations aléatoires en bain de jouvence....
Un livre surprenant, réjouissant, dont les idées feront le management de demain. Un livre qui ouvrira les yeux aux inconditionnels de l'ordre et déculpabilisera les désordonnés."
avatar
Tunny
Admin

Messages : 236
Date d'inscription : 08/09/2007
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur http://masterlean.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum