Le Lean et la Crise...

Aller en bas

Le Lean et la Crise...

Message  ludo_et_sa_grolle le Lun 10 Nov - 21:01

La crise est là et semble s'installée. Peu de gens se lancent pour lui prédire une date de fin et encore moins pour expliquer comment en sortir...

Est-ce une bonne opportunité pour la diffusion du Lean dans ces temps de Cow-Lean (ou colline, ou encore, vache maigre Wink hahaha) ?
Est-ce que le risque de voir débarquer en force les consultants "30%-tout-de-suite-et-après-je-m'en-fous-je-ne-serais-plus-là" est réel ?
en d'autres termes, les risques de dérives déjà connues vont-ils augmentés ?

en gros :
Quelles sont les opportunités et les risques liés à la pratique du Lean en temps de crise ?

Le débat est tout vert !

ludo_et_sa_grolle

Messages : 64
Date d'inscription : 26/09/2007
Localisation : Grenoble city

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Lean et la Crise...

Message  ludo_et_sa_grolle le Ven 14 Nov - 19:07

Franck :

L'entreprise dans laquelle tu travailles est pleine crise.
Comment est vu et utilisé le Lean ?
Est-ce considéré come la dernière carte à jouer pour sauver les murs aujourd'hui ?
Ou est-ce une réelle volonté de redresser la tête et regarder loin ?

ludo_et_sa_grolle

Messages : 64
Date d'inscription : 26/09/2007
Localisation : Grenoble city

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Lean et la Crise...

Message  Tunny le Sam 15 Nov - 16:04

Bonjour,

je témoigne donc sur ce thème:


Mon entreprise, comme beaucoup d'autres, s'est prise la crise de plein fouet. Cela l'a mise en difficulté financière: les clients eux-mêmes touchés ont soit annulé leur commande, soit n'ont pas encore honoré le paiement. Notre trésorerie n'est pas au beau fixe, nos sommes fortement endettés, on doit à tous nos fournisseurs. Le dialogue avec nos fournisseurs est tendue, nous subissons de grosses ruptures. La production a réduit d'environ 30% sur la gamme principale. Notre image de marque suffit juste à ne pas s'enfoncer plus, mais cette image nécessite d'être aussi améliorée.

Cette situation de crise a amplifié la peur du personnel, de perdre son emploi, de faire une gaffe, .... les œillères sont encore de mise, et l'entreprise se sclérose encore plus. Nous risquons d'être victimes de cet immobilisme. Je vois difficilement dans cette situation passer à côté d'un plan social, même si officiellement ceci est rejeté voire démenti. Il y a une question de timing pour éviter que je ne nous voit pas atteindre.

De ce que je peux voir aujourd'hui, le côté positif de notre situation est que le surstock n'existe presque plus (ce sont plutôt les ruptures qui règnent en maître). Une petite volonté existe de réduire les stocks: mais des éléments ponctuels et pas là où le gain serait maximum.
Les avances de production sont aussi devenues rares. Une petite chasse au gaspi de ci de là se voit.

Les investissements bloqués, on doit se débrouiller autrement. Cela permet de murir les idées....chaque euro compte, et est mieux utilisé.

C'est cette chasse au gaspi (notamment les stocks pour libérer de la trésorerie) qui est l'ouverture au Lean: mais difficilement déployable si ceci n'est pas un mot d'ordre. Nous n'avons plus de meneur, il manque une figure forte qui lance ce message dans l'usine. De ma petite fenêtre, je ne peux inculquer ce message que par l'exemplarité (j'ai plusieurs sujets potentiels de gain à plusieurs dizaine de K en route), à faire le kamikaze, à tout remettre en cause, à oser. Dur, dur. Je manque encore de pouvoir et doit convaincre encore le nouvel encadrement. Je cherche à gagner ce pouvoir, mais ça ne se fait pas du jour au lendemain.


Le déploiement du Lean, c'est une question de personne, et là je crois que la peur domine encore trop. Notre situation est incertaine, et nous serons fixés voire rassurés à la fin de cette année.

On a pas de plan d'attaque général pour l'instant et le temps passe, je pousse pour faire une VSM, je pensais que ça prendrai vite, mais c'est un travail de longue haleine, surtout devant la fébrilité des personnes.

Tant que le plan de sauvegarde ne sera pas connu, tout le monde (sauf moi :-) ) fait sa statue de pierre.

A suivre
avatar
Tunny
Admin

Messages : 236
Date d'inscription : 08/09/2007
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur http://masterlean.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Lean et la Crise...

Message  Tunny le Dim 21 Déc - 16:51

Bon voilà c'est officiel, le plan de sauvegarde sera constitué d'un plan social: 168 personnes licenciées sur 850 embauchées, avec la possibilités de 19 reclassements. Le choix des licenciements est strictement réglementé par l'inspection du travail: en fonction de l'âge, du statut marital, de la charge de famille, de l'ancienneté, de la santé et de la qualité professionnelle. Les noms seront connus et le licenciement effectif en fin Janvier.

Dans mon cas personnel, je ne me fais donc plus d'illusions.....

Des réductions de frais généraux sont aussi annoncés (dans mon UAP, on doit réduire de 50% nos investissements par exemple; 80 voitures de fonctions qui devraient fondre comme neige au soleil: bonne nouvelle, enfin on devient raisonnable!!!)

200 pages de propositions résumées ici en deux lignes.

Quel est l'impact de ces annonces? Pour beaucoup, une démotivation, une renonciation, une incompréhension, voire même du déni. De ne pas savoir de ce que demain sera fait, la peur s'est installée à la vitesse grand V. Il y a même de la colère, de la révolte qui commence à se faire entendre: j'en fais partie. La direction ne communique pas assez voire pas du tout. Je regrette le temps des bûchers.

Dans ce contexte, qu'en est-t'il du Lean? Et bien je pensais que la VSM, que les actions libérant de la trésorerie, les actions Kaizen auraient du succès, qu'on nous focaliserait là-dessus pour la SURVIE de l'entreprise, que ni ni. On continue presque comme si de rien n'était.

A la place j'entends les mêmes conneries qu'il y a un mois ou deux, avec des "il faut qu'on", "y a qu'à"; on va faire appel à des consultants qui vont nous vendre LA solution miracle, qu'on est tellement bêtes qu'on y a pas pensé. On se fait vampiriser de tous le côtés, même nos filiales nous pompent. Il manque plus que nos concurrents s'y mettent...

On ne peut pas sauver une entreprise qui n' a pas envie de se soigner. Socialement, financièrement cette entreprise est nécrosée si profondément que j'en ai du mal à en dormir. Le temps est suspendu, tout le monde retient son souffle jusqu'à fin Janvier.
C'est bien le middle et le top management qui sont la cause de cet état. N'importe qui poserait des questions aux opérateurs sauraient rapidement quels sont les gros dysfonctionnements, faut-t'il encore en prendre la peine.

Dans les bons points:
Mon chef est plus convaincu aujourd'hui qu'hier de ce que le Lean pourrait nous apporter aujourd'hui, mais mon chef n'est pas LE chef.
Cela me donne suffisamment de manoeuvre tout de même pour choisir mes sujets. Il me reste trois semaines pour les conclure.

Le seul espoir que j'ai pour cette entreprise est qu'elle change de main (besoin de liquidités, donc entrée possible d'un autre challenger qui voudra des résultats, et donc il faudra en réaliser).
avatar
Tunny
Admin

Messages : 236
Date d'inscription : 08/09/2007
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur http://masterlean.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Lean et la Crise...

Message  alain le Lun 22 Déc - 11:50

dur dur pour toi a ce que je vois

et si tu envoyais ce message à ton chef le vrai !

tu risque quoi ?

ca s'apelle un baroud d'honneur

Allé courage Franck il y a une vie hors LAMBERET
Alain

alain

Messages : 28
Date d'inscription : 17/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ligne-bleue.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Lean et la Crise...

Message  Tunny le Lun 22 Déc - 15:09

Justement je pense faire une sorte de manifeste, laisser un cadeau pour ouvrir les yeux à un peu tout le monde
avatar
Tunny
Admin

Messages : 236
Date d'inscription : 08/09/2007
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur http://masterlean.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Lean et la Crise...

Message  Tunny le Lun 22 Déc - 23:10

Toyota annonce 1 milliard 200 millions de perte d'exploitation..... tout le monde est touché.
Sans le Lean cela aurait été pire?
avatar
Tunny
Admin

Messages : 236
Date d'inscription : 08/09/2007
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur http://masterlean.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Lean et la Crise...

Message  ludo_et_sa_grolle le Jeu 15 Jan - 21:09

Superbe prise de recul.
tu me coupes la chique !

Effectivemment tu ne risques rien à l'envoyer. Je pense que c'est très objectif comme point de vue et extrèmement pertinent !
Nul doute que la/les personne(s) qui pendront le temps de le lire, prendront également le temps de le relire et de venir en discuter avec toi.

Assure toi que tes lecteurs ne soient pas aveugle et ils ne resteront pas muets.

Le Lean doit pouvoir ralentir les effets de la crise, mais quand il n'y a plus de commandes.... et bien il n'y a plus de commande !
Le Lean doit aider à en sortir, j'en suis convaincu.

La crise est probalblement le meilleur moment pour ce remettre en cause (quand on peut encore le faire)

La crise assainit-elle des marchés où la valeur ajoutée n'est plus qu'un détail face à la spéculation ?

ludo_et_sa_grolle

Messages : 64
Date d'inscription : 26/09/2007
Localisation : Grenoble city

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Lean et la Crise...

Message  Tunny le Jeu 15 Jan - 22:49

Hello, merci pour cet avis positif Very Happy

des news, et plutôt des bonnes dans ce contexte:

Première bonne nouvelle:

le plan social n'est plus d'actualité pour fin janvier.........il est pour fin février!!!!

Deuxième bonne nouvelle:

mon chef est trop fort! il a réussi à faire accepter à la nouvelle direction, que les responsables de ZAP de son secteur, ainsi que les méthodistes et les qualiticiens participent à deux journées intensives (détachés à 100% de la prod) de plan de progrès sur les thèmes de la qualité, de l'efficience (ou productivité), le coût des consommables, coût de la non qualité (rebuts, retouches), coût des déchets, surconsommation de matière première. Avec à la clé des objectifs hyper ambitieux, ça me motive grave, car impossible pas français!

Truc intéressant: on a pour chaque action peser son effet sur les indicateurs bon du premier coup, bon vu du client, efficience ou productivité, gain généré. du coup grâce à cela, on priorisera et on appliquera les ressources au plus juste....

On part je pense sur de bonnes bases, à suivre....
avatar
Tunny
Admin

Messages : 236
Date d'inscription : 08/09/2007
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur http://masterlean.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Lean et la Crise...

Message  ludo_et_sa_grolle le Ven 16 Jan - 1:26

Des indicateurs "perso" de l'état de l'emploi :

plus 5 annonces Lean sur l'APEC RhôneAlpes (40 en septembre)

Beaucoup d'inscription sur Viadeo (en particulier des cadres de grands groupes)

Plein de gars changent l'intitulé de leur page de "consultant en performance indus" en "expert en stratégie et gestion d'entreprise en temps de crise"

Tenez bons, lachez pas le morceau et ouvrez grands les yeux, les prochains mois vont être riches d'enseignements que même LE meilleur mastère de tout les temps (que l'on a inauguré ;-) n'aurait su nous donné.

Il va falloir être malin.
Je pesne sincèrement que contrairement à ce que l'on croit, c'est un période pleine d'opportunités pour celui qui saura sortir des ces "paradygmes" !!

ludo_et_sa_grolle

Messages : 64
Date d'inscription : 26/09/2007
Localisation : Grenoble city

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Lean et la Crise...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum